Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 12:15

Ce lundi-là, une trentaine d’Amis des musées se sont mis en scène pour aller voir la tête… enfin… mis en tête d’aller voir la scène (et son environnement) de l’opéra-théâtre de Clermont-Ferrand.

Après un petit moment d’histoire, offert par le guide, passons à la visite proprement dite.

Le hall d’entrée

Au sommet de chaque pilier, on note la présence discrète d’une paire de dragons se faisant face (de part et d’autre du vase). Assurément, il faut un guide pour les repérer !

Visite à Clermont-Ferrand, du 16 mars 2015

Le foyer (salon du premier étage)

Les fresques – réalisées entre 1901 et 1904 et redécouvertes lors de la suppression des tentures- sont de Louis Retru.

Entre les voûtes, les tableaux représentent six des neuf muses.

A g. Melpomène (la Tragédie), à dr. Terpsichore (la Danse)

Visite à Clermont-Ferrand, du 16 mars 2015Visite à Clermont-Ferrand, du 16 mars 2015

Une sculpture représente Pan, dieu des forêts et de la vie bucolique (bergers et troupeaux), qui coupa le roseau en lequel s’était transformée – pour lui échapper - celle (euh… l’une de celles) qu’il aimait, roseau dont il fit une flûte. Il faut se rappeler que c’était un fieffé dragueur de nymphes… et de jeunes garçons !

L’hémicycle

On admirera les peintures du plafond, réalisées sur toile par Jules Toulot. (Ci-dessous, Dante (en rouge) et Virgile

Visite à Clermont-Ferrand, du 16 mars 2015

S

ous la scène, 3 niveaux techniques, et au-dessus un volume d’une hauteur de 20 à 25 mètres.

Dans cette zone, les travaux ont consisté à couler de nouvelles fondations et à recréer totalement la cage de scène.

Dans la salle, les rangées de sièges ont été espacées pour une meilleure accessibilité, ainsi que les sièges eux-mêmes. Leur nombre est donc passé de 900 à 600.

Tous ces travaux, rendus nécessaires notamment par les obligations légales actuelles, ont permis de plus la réhabilitation patrimoniale complète du bâtiment, la rénovation de la salle de spectacle et de ses annexes, pour une mise aux normes de sécurité, une amélioration du confort des spectateurs et un fonctionnement scénique contemporain de qualité. Ce fut également l’occasion de donner à l’Orchestre d’Auvergne un « pied à terre » à la hauteur de ses besoins (siège administratif et studios de répétition).

En conclusion, c’est un bien bel ensemble, comme dirait mon oncle.

Visite à Clermont-Ferrand, du 16 mars 2015
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de amismuseesriom.over-blog.com
  • : Vie de l'Association des Amis des Musées de Riom (63). Sorties, assemblées, nouveautés des Musées.
  • Contact

Recherche

Liens