Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 15:21

Chers Amis des Musées de Riom ,

C'est avec une grande tristesse que nous venons d'apprendre le décès de notre Présidente d'Honneur des Amis des Musées de Riom, Antoinette Erhard, professeure des universités, épouse de Jean, ancien maire de Riom. Tous deux ont apporté au cours des quarante dernières années, une aide sans faille au Musée Régional d'Auvergne et au Musée Mandet auxquels ils étaient très attachés .

Antoinette a apporté sa contribution scientifique à de nombreuses expositions, conférences comme celles autour des expositions temporaires sur les Arts de la table, les veillées .

Femme de caractère et de convictions, elle avait une haute idée de la culture et savait faire partager son amour pour la peinture, le théatre, les écrivains et les philosophes des Lumières.

Nous adressons nos plus sincères condoléances à Jean Erhard, son mari, à ses enfants et petits enfants. Nous sommes nombreux à avoir fait un morceau de chemin à ses côtés et elle restera longtemps dans nos pensées.

Un dernier hommage lui sera rendu jeudi 7 juillet à 11h, au Jardin du Souvenir du cimetière de Riom .

Françoise Fernandez,

Présidente des Amis des Musées de Riom.

Décès de notre Présidente d'honneur

C’est une personnalité marquante de la vie culturelle et associative riomoise, présidente des Amis des Musées de Riom de 1998 à 2008, qui vient de disparaître.

Antoinette Ehrard, née à Paris en 1932, professeur de lettres dans l’enseignement secondaire de 1956 à 1967 à Saint-Etienne, Orléans puis Riom (lycée Virlogeux), elle a enseigné ensuite l’histoire de l’art à l’Université de Clermont-Ferrand de 1967 à 1992, où elle a témoigné d’un grand attachement à la réussite de ses étudiants, puis, à sa retraite, s’est occupée du secteur Images au Service Université Culture.

Enseignante passionnée, spécialiste de Manet, Courbet, comme de la peinture polonaise ou hongroise du XIX° siècle, elle a été l’auteur d’œuvres critiques consacrées à Emile Zola ou Théophile Gautier. Une grande complicité intellectuelle l’a unie pendant près de soixante ans à son mari, Jean, professeur émérite de l’Université, maire de Riom de 1977 à 1989. C’est en 1961 qu’ils s’installent à Riom avec leurs deux enfants. Très vite ils s’impliquent dans la vie de la cité. Passionnés de littérature, d’architecture, d’histoire de leur ville, ils en font revivre les personnages marquants dans une publication, Promenades dans Riom : Desaix bien sûr mais aussi Alphonse Cornet, Etienne Clémentel, Gilbert Romme… Parallèlement ils œuvrent au sein du Centre de Recherches Révolutionnaires et Romantiques, notamment de l’œuvre de Montesquieu.

Ardente avocate des valeurs républicaines et d’une culture exigeante mise à la portée du plus grand nombre, Antoinette Ehrard s’emploie au développement du musée d’Auvergne, du musée Mandet et du Pays d’Art et d’histoire, au soutien des associations de culture populaire, en particulier de l’Atelier Théâtral Riomois, avec lequel elle montera sur les planches, comme elle le fera encore à Lyon (aux Subsistances) à plus de soixante-dix ans avec la Compagnie Des Lumas.

Lors d’un entretien avec une journaliste Antoinette Ehrard disait détester la mesquinerie, la malhonnêteté, la vulgarité, et prônait l’intelligence généreuse. Ses paroles résonneront longtemps dans le cœur de tous ceux qui ont eu le privilège de faire un morceau de chemin avec elle et qui partagent la peine de son mari, de ses enfants, de ses petits-enfants, de ses amis, en ces douloureux moments.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de amismuseesriom.over-blog.com
  • : Vie de l'Association des Amis des Musées de Riom (63). Sorties, assemblées, nouveautés des Musées.
  • Contact

Recherche

Liens