Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 21:35

INVITATION.-Exposition-Marcel-Lemar.Musee-Mandet-Riom.jpg

 

Le vernissage aura lieu le 14 juin à 18h30 au Musée Mandet. Les adhérents de l'Association sont les bienvenus!

Partager cet article
Repost0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 08:19

En ce samedi pluvieux, ce petit détour par l’Asie nous a quelque peu réchauffés avant d’affronter les murs de pluies du retour. Une quinzaine de parapluies se sont rassemblés à l’entrée du musée pour une visite guidée par la responsable de l’exposition consacrée au « Japon Amoureux ».

 

« Quoi de mieux qu’une histoire d’amour pour découvrir une culture !
Les histoires d’amour sont issues de la littérature classique et des traditions populaires. Amants passionnés, épouses fidèles, personnages sacrifiés, femmes démons … peuplent l’univers des estampes japonaises. Par un poème calligraphié, une posture, héros et héroïnes illustrent le sentiment amoureux au Japon.
Des collections d’estampes et les objets de la beauté féminine racontent une vision particulière du monde. »

 

japon


Cette présentation du site du musée résume l’ambiance de cette exposition consacrée au quartier des plaisirs de Edo (devenue Tokyo). Le théâtre et les maisons de thé sont les sujets de remarquables estampes dont on comprend mieux l’amour qu’elles ont suscité à la fin du XIXème siècle. La finesse du trait, l’élégance du dessin et les couleurs vives sont au service d’œuvres riches en symboles que les pauvres européens n’auraient pu saisir sans le commentaire éclairant de notre charmante conférencière. Bijoux, perruques (qu’il devait faire chaud dessous !), peignes et petits objets complètent l’ambiance.


"Donation Jean Saucet, peintures des femmes du Mithila, Inde :

L’art Mithila appartient à la culture traditionnelle de l’Inde, à ses communautés dites tribales et paysannes. Depuis 3 000 ans, les femmes Mithila – et seulement les femmes ! – peignent. Chaque dessin est un rituel religieux, une entrée en méditation pour inviter le dieu et s’attirer sa protection. Les peintures, éphémères, ornaient autrefois les murs des maisons, lors des mariages et cérémonies."

Symphonie de couleurs vives ou domine …le rose indien, on regrettera juste que cette salle ne présente pas plus de ces œuvres naïves et « modernes ». Une invitation au voyage !

 

mithila.jpg

Partager cet article
Repost0
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 07:28

AAprognuitmusees2013-1.jpg

Plaquette-Nuit-des-Musees-de-Riom-Communaute-2013b-2b.jpg

Partager cet article
Repost0
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 18:16

japon.jpg

Le musée de l'Art Brut de Lapalice étant dans l'impossibilité de nous recevoir samedi 18 mai , nous vous proposons en échange de découvrir en visite conférence les deux nouvelles expositions temporaires du Musée des Arts d'Afrique et d'Asie à Vichy : Le Japon amoureux et les peintures de Mithila (Inde)
Rendez vous 13h samedi 18 mai , parvis de la gare de Riom , participation 5 euros
Inscriptions aupres de françoise Fernandez , f.fernandez7@orange.fr ou au 0667365635
Partager cet article
Repost0
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 06:42

Le responsable du Musée de l'Art Brut de Lapalisse devant subir une intervention, notre visite du 18 mai est reportée.

Nous étudions la possibilité de reporter cette visite au 22 juin avant celle au Domaine de Randan.

 

Nous vous présentons nos excuses et vous souhaitons un mois de mai ensoleillé.

Partager cet article
Repost0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 07:14

Des œuvres et des artistes…

 

Mois d’avril plein de découvertes pour les Amis des Musées de Riom ; une journée bien remplie à Limoges a permis de découvrir les trésors du Musée de la Porcelaine et sa nouvelle muséographie particulièrement soignée et la superbe exposition Lalique-Haviland au musée des Beaux Arts  qui déclinait les milles facettes de l Suzanne Lalique. Peintre, décoratrice , créatrice de costumes et de décors pour l’Opéra et la Comédie Française et designer au sens le plus noble du terme par ses créations de vases, tissus , flacons de parfums  des plus épurés aux plus fastueux .

La découverte de l’atelier de Thierry Courtadon à la gare de Volvic qui a réuni une trentaine de participants est dans la même lignée d’excellence où les techniques les plus avancées servent un amour de la matière, ici  la pierre de Volvic,  dans ses déclinaisons des plus traditionnelles  aux plus futuristes.

 


 

P4180127.JPG 

Avec passion, conviction et beaucoup d’humilité Thierry Courtadon  s’inscrit dans une lignée de carriers, tailleurs de pierre  amoureux du bel  ouvrage. La grâce d’une hirondelle,  un Puy de Dôme pachyderme étonnant au casque à pointe sur lequel sont calligraphiés les noms de toutes les communes du Puy de Dôme  les jambages en mouvement d’une statue monumentale de 25mètres de haut partie à DubaÏ ….un nouvel art des fontaines  où des polissages subtils se combinent à des courbes audacieuses …la pierre comme un livre que l’on découvre légère, souple , mouvante…

 

P4180130.JPG


Ce soir d’avril , il soufflait sur les Cheyres , un vent de passion  qui fut partagé sans mélange par tous les participants.


Prochaine sortie en covoiturage  pour découvrir le musée de l'Art Brut à Lapalisse, le samedi 18 mai à 14 h 30, au cours d'une visite-conférence de son directeur Luis Marcel.

S 'inscrire auprès de Françoise Fernandez, f.fernandez7@orange.fr ou au 06 67 36 56 35

Partager cet article
Repost0
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 06:58

Nous vous proposons de découvrir le musée de l'Art Brut à Lapalisse, le samedi 18 mai à 14 h 30, au cours d'une visite-conférence de son directeur Luis Marcel.

Rendez vous devant la gare de Riom à 13 h pour le déplacement en covoiturage. Adhérents 7 euros, non adhérents 10 euros.

Merci de s'inscrire auprès de Françoise Fernandez, f.fernandez7@orange.fr ou au 06 67 36 56 35.

Plus d'informations à l'adresse suivante : art-en-marche.fr


Rappels ; vous avez reçu le programme de Piano à Riom, manifestation dont nous sommes partenaires, avec en ouverture le concert de Jérome Rigaudias le mardi 4 juin à 12 h 30 au musée Mandet. Les 50 premières places sont déjà retenues mais nous ouvrons une liste d'attente de 70 places  supplémentaires dans la cour, si le temps le permet ; donc INSCRIVEZ VOUS ! au plus vite !

 

Samedi 22 juin, 17 h, nous serons reçus au Domaine de Randan.... A vos agendas !

Partager cet article
Repost0
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 17:26

Stage-Adultes-Printemps-Musees-RiomCommunaute.jpg

Partager cet article
Repost0
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 07:42
Jeudi 18 avril , visite de l'atelier de taille de pierre de Thierry Courtadon à la gare de Volvic. Rendez vous sur place à 17h30,  ou  devant la gare de Riom à 17h.
Merci de confirmer votre présence à Françoise Fernandez: f.fernandez7@orange.fr ou au 0667365635 au plus tard le lundi 15 avril
Visite gratuite pour les adhérents , participation 3 euros pour les non adhérents.
Nous prendrons l'apéritif au chantier, il est recommandé d'apporter un petit en cas de votre choix .
Françoise Fernandez

Courtadon-1.jpg
Partager cet article
Repost0
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 08:00

Se lever tôt un jour férié et au lendemain du changement d’heure, voilà qui nécessite un courage exceptionnel dont 32 d’entre nous on fait preuve en ce …1er avril. La journée n’a pourtant été marquée par aucune plaisanterie potache et les dos des participants sont restés indemnes de toute présence ichtyologique.

 

Le but de ce voyage à l’aube était de rejoindre Limoges afin de profiter de deux musées. Le calme de la circulation et le peu d’activité en centre-ville ont permis au groupe de faire preuve de ponctualité. Dès 10h, donc, nous nous retrouvons attentifs aux propos de notre guide sur le Musée National Adrien Dubouché (http://www.musee-adriendubouche.fr). Consacré à l’histoire de la céramique, ce bâtiment début XXème, de belle facture,


P1010214.JPG

 

a été agrandi d’une aile moderne située sur la façade arrière, vaisseau de verre et d’acier d’une grande luminosité. La façade symétrique allie le granit local, la céramique et la technique du graffiti de Boris Podrecca.  

 

La visite du Musée débute par un plateau dédié à la technique, du modelage à la cuisson finale, un topo est fait au sein d’un « four » en verre. De la terre cuite aux porcelaines techniques, des cuissons à 700°C pour la terre cuite, 1200°C pour la porcelaine, jusqu’aux 2000°C des céramiques techniques, chaque type de céramique est expliqué. Nous apprendrons ainsi que le nom de porcelaine a été donné par Marco Polo par comparaison avec le coquillage blanc éponyme.  

 

P1010218.JPG

 

Le modelage se fait par diverses techniques, le colombin, le tournage, le coulage, le calibrage, la première cuisson à 900°C aboutit au dégourdi que l’on décore. Ce décor est appliqué à la main, au pochoir, par transfert, par lithographie.

Les applications techniques sont innombrables, du lavabo à la fusée et font l’objet d’une vitrine spécialisée.

Nous quittons alors la partie moderne du bâtiment pour retrouver la galerie académique.

Cette enfilade majestueuse rythmée par des vitrines larges, offre une exposition de l’évolution des céramiques au cours des âges et sur tous les continents. On y croise Bernard Palissy, des céladons, des porcelaines chinoises et leurs imitations européennes.  Naturellement, le verre, technique sœur, vient donner une touche supplémentaire de transparence dans les vitrines.

Nous passons à nouveau dans la partie moderne du musée pour découvrir un florilège d’œuvres d’art modernes et déconcertantes (sac de voyage, vêtements de porcelaine….)  avant de retrouver le bâtiment ancien, aménagé de vitrines polyédriques où sont exposés les chef-d’oeuvres de Limoges dont le summum est la technique du grain de riz. 

Deux heures passées en compagnie d’un guide passionné sont parues bien courtes.

 

Le groupe s’est égayé dans les brasseries de Limoges selon l’inspiration. Le regroupement doit se faire au Musée Municipal des Beaux-Arts. Grâce à l’aide des forces de l’ordre, le rendez-vous sera quasi respecté. Les plus ponctuels ont pu profiter de ce délai pour apprécier le site de la cathédrale, de l’évêché et des jardins en balcon au-dessus de la Vienne.

 

L’exposition consacrée à Suzanne Lalique-Havilland nous a été présentée avec un dynamisme bien en phase avec l’œuvre présentée. Un talent héréditaire émerge très tôt chez cette jeune femme, la « décoration » sera sa spécialité mais la main du peintre est sûre dans les portraits de famille qui accueillent le visiteur. Assemblages de fleurs, d’insectes stylisés, arabesques de fleurs influencées par l’Art Nouveau, boîtes à poudre, flacons de parfum, paravents occupent la première salle et donnent le ton du style de l’artiste.

 

Epouse de Paul Burty-Havilland, connu lors de vacances chez Paul Morand, elle se consacrera avec un égal bonheur au décor de la porcelaine et du verre, collaborant avec son mari et son père. L’évolution vers l’Art Déco est présente avec, en particulier, les vases Bertin et Ruhlmann 2. Une photo des salons du paquebot « Paris » ou la reconstitution d’un compartiment du Pullmann Express donnent la dimension de l’activité de la jeune femme. Bien entendu, Limoges oblige, la majorité des vitrines présente des vaisselles ou des vases, alliant verre et porcelaine. Quelques meubles et tissus (enthousiasmants) amènent le visiteur vers la partie théâtre de l’exposition.

 

Suzanne Lalique se consacrera à partir de 1937 aux costumes et décors de la Comédie Française à l’instigation d’Edouard Bourdet, ami des Havilland ainsi que Paul Morand, Jean Giraudoux…Nous voici, pour quelques minutes, transportés au Centre National du Costume de Scène. Le style épuré reste, les décors sont présentés dans de petites vitrines, des costumes sur mannequin donnent de la vie, ont admire tout particulièrement les drapés de la robe d’Electre. La peinture clôt l’exposition avec moins de bonheur parfois que dans le portrait ou avec une réussite totale avec des pelotes de ficelles dune luminosité étonnante.

 

La prochaine sortie du groupe aura lieu le 18 avril à Volvic pour visiter l’atelier de Thierry Courtadon.

Partager cet article
Repost0