Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 10:46
Samedi 1° décembre, visite de l'exposition Christian Lacroix au CNCS à Moulins.
 
Inscriptions auprès de Françoise Fernandez 06 67 36 56 35 ou f.fernandez7@orange.fr
Participation : adhérents 5€, non-adhérents 8€.
Partager cet article
Repost0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 05:38
Dimanche 11 novembre , visite du cimetière des Carmes à Clermont Ferrand sous la conduite de Pascal Piéra. (adhérents 3 euros, non adhérents 5 euros)
Rendez vous  à 13h15 parvis de la gare de Riom ou à l'entrée principale du cimetière, place des Carmes à 14h.
Inscriptions auprès de Françoise Fernandez, 12 rue Alphonse Cornet 63200 Riom
 
 
carmes.jpg
Partager cet article
Repost0
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 07:37

Françoise FERNANDEZ mise à l’honneur.

 

 

En ce samedi 20 octobre l’IUFM de Chamalières a été le cadre d’une cérémonie simple et émouvante à l’occasion de la remise de la médaille de Chevalier de la Légion d’Honneur à notre amie et présidente, Françoise Maury Fernandez.

 

Accueillis par M. Didier Jourdan, Directeur de l’IUFM, les nombreux invités ont assisté à une cérémonie simple et familiale dans une atmosphère de convivialité non feinte. Le maître des lieux a su exprimer le caractère « irradiant » de Françoise, résumant d’un mot le motif de la décoration remise ce jour.

 

La sœur de Françoise a exprimé son admiration en quelques mots et a résumé sa capacité à mener avec une égale ardeur un travail universitaire et le déménagement d’une cave dans la même journée.

 

 

Monsieur le Président des CVR, Jean Salomon lui a ensuite rendu honneur dans  son allocution, montrant combien elle avait fait sien le combat des aînés découvert au cours de sa carrière de professeure à Volvic. Après une évocation prenante de la Résistance, il s’est fait l’interprète des membres des maquis d’Auvergne présents ou disparus pour dire la qualité du travail et de l’implication de Françoise.

La remise de la médaille a provoqué une longue salve d’applaudissements, les sourires des participants traduisant leur émotion et leur amitié.

 

DSC05867.JPG 

 

 

Comme il est d’usage, notre chère Présidente a pris la parole pour remercier ceux qui l’ont aidée au cours de sa carrière et tout particulièrement les membres de sa famille :

 

« Je dédie cette décoration à mon père Jean Maury, à ma mère Emilienne pour l’éducation exigeante qu’ils  ont donnée à  leurs trois filles, à mon beau père Saturnino Fernandez qui a combattu le franquisme  en Espagne de 36 à39 puis a rejoint la Résistance  française en 1944 et a choisi la nationalité française

Je la dédie à Pascal, à nos enfants Caroline et Nicolas, François et Caroline, à nos petits enfants Lili, Camille, Louise, Alice  et Simon. »

 

L’Honneur, le Partage et la Patrie ont été les thèmes de cette allocution qui se concluait ainsi :

 

« Ma Patrie c’est cette fraternité ouverte et universelle que prônait la Fayette,  cet  idéal  toujours d’actualité celui du  combat des esprits libres qui toujours tentent  de briser les carcans de l’obscurantisme par la raison, l’esprit de tolérance, la transmission. Etudier, tenter de comprendre, transmettre non en donneuse de leçons  mais avec l’humilité nécessaire  qui relativise nos savoirs d’aujourd’hui. »

 

Les parures pectorales de notre Présidente sont un must et quelle ne fut pas notre surprise de lui voir arborer un modeste collier de perles de verre. Après enquête, et ce n’est pas surprenant quand on connaît la dame, il s’agissait d’un symbole fort : le collier de Mme Emilienne Maury. Et ce bijou très simple côtoyant la médaille et son ruban rouge était un résumé significatif.

 

DSC05871.JPG

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 07:35

Conference-M-BOUISSON-nov2012b.jpg

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 17:59
Nous avons du abandonner le projet de visite du Musée du Président Chirac à Sarrans le jeudi 25 octobre prochain car la semaine est toute entière consacrée aux scolaires et à diverses activités ne permettant pas des visites guidées de groupes.
En remplacement , je donne rendez vous à celles et ceux qui sont disponibles ce 25 octobre, au musée Bargoin à Clermont , section textile , à 14h. Rendez vous sur le perron, n'oubliez pas votre carte pour bénéficier de la gratuité. Nous nous rendrons ensuite à l'Hotel de Fonfreyde , rue des Gras pour voir l'exposition "Feminitudes" dans le cadre du festival de photographie organisé par l'association Nicéphore.
 
Dimanche 11 novembre à 14, visite du cimetière des Carmes à Clermont Ferrand sous la conduite de Pascal Piéra. (adhérents 3 euros, non adhérents 5 euros) Le lieu de rendez vous sera précisé ultérieurement.
 
Samedi 1° décembre, visite de l'exposition Christian Lacroix au CNCS à Moulins.
 
Inscriptions auprès de Françoise Fernandez 06 67365635 ou à f.fernandez7@orange.fr
 
Françoise Fernandez
Partager cet article
Repost0
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 06:15

Toussaint Vacances aux muséesLsTAGE-Adultes-tOUSSAINT2l.jpg

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 14:49

Il suffit de consulter ce lien pour voir cette excellente vidéo.

 

http://www.dailymotion.com/riomcommunaute#video=xu2zb1

 

Bon voyage!

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 14:39

 

Une vingtaine de participants se sont retrouvés au Musée de la Céramique à Lezoux pour une visite guidée de cette ancienne usine de poterie de la Société BOMPARD.

 

Nous apprenons les diverses catégories de céramiques, les vernissées, les faïences, les porcelaines, les méthodes de fabrication des produits par boudins, plaques ou tournés. La découverte des fours restés en place permet de comprendre les techniques de cuisson avant d’accéder au premier étage où un four à l’ancienne évoque la période de gloire de Lezoux dont les poteries ont envahi l’Europe au IIème siècle. Les poteries sigillées de Lezoux ont connu un succès européen après celles de Millau et avant d’être supplantées.

L’exposition de produits céramiques et d’extraits de fouilles menées sur Lezoux nous replace dans l’époque sous le regard de la statue de Mercure, agrippé à sa bourse bien pleine.

Les plus jeunes ont été passionnés par les jeux proposés dans la muséographie.

 

Une visite à Lezoux constitue une occasion de sortir en famille pour découvrir un passé auvergnat méconnu. Et nous vous la recommandons sans réserve !!!

 

Nous voici en route vers Fayet le Château. Mme la Maire nous a réservé l’usage d’une salle pour le repas tiré du sac. Le café nous attend et ce pique-nique donne l’occasion à notre présidente de fixer un calendrier des prochaines sorties. Nous profitons un temps de ce charmant village auquel de nombreuses restaurations de bon goût donnent un charme certain.

 

P9290025.jpg

 

Nous sommes accueillis au château de Seymiers par M. et Mme Bourguelle, propriétaires du château. Cette visite tout à fait privée, menée de main de maître par M. Bourguelle, nous fait découvrir les deux chateaux :

 

-         Le donjon médiéval du XII ème siècle où habite la famille.

-         Le château XVIII ème qui a subi le même sort que celui de Randan, deux ans après ce dernier, un héritier malheureux ayant été à l’origine du sinistre.

 P9290035.jpg

Les grands personnages du lieu sont Jean de Seymiers et son épouse, Louise de Vitry.

Gouverneur de Basse-Auvergne, Jean de Seymiers faillit faire épouser Elisabeth d’Angleterre à François d’Alençon.

Nous accèderons au sommet du donjon pour découvrir un panorama exceptionnel après avoir traversé les appartements du donjon transformés en chambres pour les nombreux enfants et petits-enfants de la famille.

 

Le château détruit, édifié par François Gaspard de Montmorin, abritait la salle « des Etats Généraux » qui ne reçut jamais cette assemblée ni la visite prévue du roi Louis XV.

Son style est « Ile de France » avec sa façade symétrique, ses 80 ouvertures (dont deux, fausses, permettent d’englober une salle romane.

 

La découverte par notre présidente, spécialiste de la Résistance s’il en est, fut la découverte du nom de famille de Mme Bourguelle, petite-fille de l’amiral Muselier, fondateur des forces navales françaises libres à  qui l’on doit leur insigne, la Croix de Lorraine.. La narration par cette charmante dame d’un épisode de la résistance dont elle conserve le souvenir (alors qu’elle n’avait que trois ans)  fut un moment émouvant et inattendu

 

P9290022.jpg

M. Bourguelle nous fera ensuite découvir le parc, sa chapelle, son « coin des peintres » d’où l’on découvre la Chaîne des Puys et la Toscane auvergnate. Nous quitterons pour quelques minutes nos hôtes avant de les retrouver pour un concert dans l’église de Fayet.

 

Ce bâtiment massif, autour de son clocher carré a révélé récemment un trésor, des fresques géométriques datant du XVIème siècle ayant été découvertes lors de la restauration de la nef. Des blasons et un arbre de vie viennent rompre la géométrie des décors. Les portes sont décorées de marqueteries réalisées par un artiste local tandis que quatre vitraux, réalisés par M. Bourguelle, éclairent le lieu de leurs couleurs lumineuses.

 

Le concert du groupe Camalia Voce, chœur d’hommes, mêle chants de marins, chants classiques (Mozart) et chanson moderne (Frères jacques, Bobby Lapointe). A l’issue de cette prestation, un rafraîchissement nous sera proposé.

 

 Merci à Mme Constanty, maire de Fayet et à la famille Bourguelle pour leur accueil et pour l’intérêt des sites visités.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 06:39
P1030421.JPG
Les vacances étant derrière nous, je vous invite à reprendre vos agendas afin de ne pas "passer à côté" d'une  manifestation organisée par votre association...
  
Dimanche 30 septembre, prochaine sortie des Amis des Musées de Riom.
Au programme, visite du musée de la céramique de Lezoux de 10 h à 12 h, suivie d'un pique-nique.
Après-midi à Fayet-le-Château (près Billom), visite de l'église de Fayet et des ruines du château de Seymiers, suivie du concert  d'un chœur d'hommes dans l'église de Fayet à 17 h.
 
Départ de Riom à 9 h 15, place de la Gare, en covoiturage. Retour aux environs de 20 h.
Coût de la sortie 20 euros pour les adhérents, 25 euros pour les non adhérents.
Exceptionnellement le nombre de places est limité à 25 et les inscriptions ne seront validées qu'à la réception du chèque établi à l'ordre des Amis des Musées de Riom.
Inscriptions auprès de Françoise Fernandez, 12 rue Alphonse Cornet, 63200 RIOM.
Partager cet article
Repost0
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 08:09

stentato.jpg

 

Marie-Pierre Jury, Romain Daron, au violon, et Jordan Gregoris, au violoncelle, forment le trio « Stentato ».

Deux jeunes instrumentistes auvergnats apportent leur enthousiasme à l’accompagnement de la soprano Marie-Pierre Jury, chanteuse à l’opéra de Lyon.

Cette formation est originale et nécessite la transcription spécifique des partitions pour les deux instruments. Ce sont donc les « standards » de la musique romantique qui ont été ainsi transposés pour notre plaisir.

 

De Franz Schubert, le très connu « Ständchen » puis le célébrissime « Ave Maria » dans sa version allemande nous ont permis de découvrir la voix de Mme Jury et d’en être immédiatement captivés.

La famille Strauss a bien entendu été honorée avec le « Danube Bleu », cette version avec paroles apportant le nécessaire décalage sur le concert du nouvel an…

L’Autriche sera encore évoquée plus tard avec le fameux air de la « Veuve Joyeuse » – « L’heure exquise » – chantée cette fois en français.

 

Les compositeurs français ont ensuite pris le relais :

 

Berlioz avec la « Villanelle des Nuits d’été », l’interprétation est fraîche et bien sûr boisée…

La fantaisie grave de la « Danse Macabre » de Saint-Saens nous a fait re-découvrir cette version chantée sur un poème d’Henry Cazalis dont les paroles sont une « vanité » où grands et petits se trouvent égaux devant la mort.

La voix du violoncelle a offert le « Cygne » du même Saint-Saens, accompagné par les pizzicati du violon. Jordan Grégoris montre ici l’étendue de son talent.

La formation entière nous a présenté alors « Après un rêve » de Gabriel Fauré, poème de Romain Bussine.

Une œuvre sur le poème de Victor Hugo « Heureux l’homme occupé » a mis à l’honneur le répertoire moderne dans un style radicalement différent.

 

Cette parenthèse fermée, nous nous sommes retrouvés chez Raspoutine, dégustant du caviar au son de la « Czardas » de Monti, on croyait même y entendre le cymbalon.

 

La musique italienne ne pouvait être absente, en effet, et le final l’a mise en exergue au travers du célèbre « Casta Diva », extrait de la « Norma » de Bellini. La voix y est une nouvelle fois sublime.

 

Françoise Fernandez a su traduire le plaisir de l’assistance au travers d’un petit speech de son cru et atténuer la déception de tous – y compris des artistes, prêts à continuer- de voir arriver la fin de ce moment de plaisir.

 

Partager cet article
Repost0